Le lion & le rat (Le Tref & l'Aucube)

Patience et longueur de temps
Ah
bon ?
Malheureusement, la Femme écrase irrémédiablement l'art. Par là même, la vie s'oublie, immobile depuis le bonheur de l'individualisme
Lao Meuh ::
Le lion & le rat (Le Tref & l'Aucube)

14 Août 2006 ::

« Le déclin »

:: Nombril

Je suis sur la pente fatale. Je baisse. Je le sens bien, depuis quelques heures, c'est viscéral. D'ailleurs, il y avait eu des symptômes précurseurs, j'aurais dû m'en rendre compte, mais je devais probablement être aveuglé par l'ignorance ou la naïveté. Certains détails, certains faits auraient dû me mettre la puce à l'oreille pourtant.

Quand je sors de la douche, je ne jette plus ma serviette en boule par terre, mais je la plie et la range sur le porte-serviette. D'ailleurs, j'ai un porte-serviette, je n'en avais pas avant cela.

Il m'arrive parfois d'hésiter quelques instants entre un bon cassoulet et une partie de jambes en l'air. Le pavé au poivre de mon charcutier me fait tout autant d'effet.

J'ai arrêté de fumer il y a quelques années, et ai pris quelques kilos. Du coup, je me suis remis au sport. Remis au sport !

J'aime à fréquenter mes aînés, fussent-ils de 30, 40 ou 50 ans mes aînés. En revanche, mes puînés me consternent de plus en plus. Et pourtant, j'étais comme eux il n'y a pas si longtemps.

Ces dernières années autour de moi, les gosses ont poussé aussi vite que la petite vérole se jette sur le bas clergé. Mes amis et ma famille : ils ont tous des enfants, se marient, ont des crédits auto, un travail (et non plus un job). Plus personne n'est étudiant, ils sont tous dans la vie active.

On me prend de plus en plus souvent au sérieux : quand je suis en situation professionnelle, l'on m'écoute et l'on me considère, c'est très surprenant, je n'ai pas encore l'habitude.

J'ai acquis une certaine empathie, je sais faire la part des choses entre l'absurde, l'irrationnel, l'irréalisable, et tout ce qui est du domaine de la raison, du réalisable, du pragmatique, sans pour autant m'interdire tout défi. Les idéalistes m'agacent.

Je ne sais plus rien des choses "à la mode". J'ai un Plan d'Epargne Logement. Je mange beaucoup de légumes. Je m'emmerde dans une soirée où tout le monde est saoul. Parfois je parle politique avec mes semblables. J'attends moins longtemps avant de me raser, la barbe m'agace plus vite, et je trouve que ça fait négligé. Je n'achète presque plus de CD. Je ne fume plus de joints depuis un bout de temps. L'Histoire et la géographie m'intéressent. Je fais attention à ce que je mange. Je respecte les limitations de vitesse. Je comprends certaines arcanes hermétiques de l'administration française. Faire un chèque de 90 euros pour des courses au supermarché n'est plus un crève-coeur pour moi. Chez moi, les meubles sont coordonnés. J'ai de plus en plus de cheveux blancs.

Tous ces signes. Tous ces symptômes. C'est évident. Ça y est. Je suis sur la pente fatale. Le déclin.

Depuis le 13 août 2006 à 16h00, j'ai 30 ans.







Mais je m'en fous, j'ai eu des beaux cadeaux :)

finipe, 01h20 :: :: :: [4 élucubrations]

:: COMMENTAIRES

 Viou , le 14/08/2006 à 09h16

Joyeux anniversaireuuuuh !!!

 finipe , le 16/08/2006 à 03h42

Merci à toi, public innombrable :)

 draleuq , le 24/08/2006 à 15h02

et dis-moi... as-tu des remèdes dans ta table de nuit ? ;o)

 finipe , le 24/08/2006 à 15h14

Héhéhé non, ça ce sera à 60 ans !

:: QUELQUE CHOSE À DIRE ?

Formulaire commentaire

Contact

  • Veuillez remplir tous les champs suivis d'un astérisque
  • N'oubliez pas l'antispam !