Le lion & le rat (Le Tref & l'Aucube)

Je ronge mon
frein, ça fait
mal
Eh
ouais
De plus en plus, l'ignorance décroche atrocement la morale. C'est pourquoi l'amour s'échappe, immobile depuis l'au-delà de l'existence
Ricane ::
Le lion & le rat (Le Tref & l'Aucube)

1er Septembre 2006 ::

« Mais où va l'monde, j'vous jure ! »

:: En vrac

Les gens n'ont pas d'humour. Hier encore par exemple, je fis un croche-pied à un cul-de-jatte et je le regardai tomber de son fauteuil et s'agiter sur le trottoir, tel un poisson hors de son bocal. C'était tout à fait grotesque, mais surtout très drôle ! Figurez-vous que les braves gens qui passaient par là, plutôt que de partager ce rare moment de joie commune et de rire simple se mirent en tête de me tabasser lâchement ! Quel manque d'humour, vraiment.

Les gens n'ont pas le sens du devoir. Tenez, par exemple, l'autre jour je vis une vieille dame se faire agresser par une bande armée constituée d'un individu forcené d'environ 1m70, dont la carrure n'était pas sans rappeler la force sèche d'un Pascal Sevran ou d'un Philippe Bouvard, peu impressionnante de prime abord j'en conviens, mais Ô combien redoutable. N'écoutant que mon courage, je photographiai la scène, située à une centaine de mètres de ma (bien inconfortable) position. Puis, une fois que l'action se fut enfin finie, je revins vers la dame et lui demandai une modique somme de quelques centaines d'euros en échange de la photographie, afin qu'elle prouvât aux forces de l'ordre qu'elle avait bien été victime. Je vous le donne en mille : la bougresse a préféré porter plainte pour non assistance à personne en danger ! Quel manque de tact, vraiment.

Les gens n'ont aucun discernement. Il y a de cela tout juste un mois, tandis que j'assistais à une réception mondaine pour la récolte de fonds destinés à lutter contre la montée de l'extrême-droite (les petits fours y étaient excellents), je remarquai la présence tout à fait inopportune d'un de ces fanatiques qu'on nomme "skinhead". Le fourbe se pavanait ainsi, affichant ses idéaux sans vergogne et avec une effronterie qu'on ne croise que chez les plus ardents activistes greenpeaciens, ou chez les plus virulents faucheurs d'OGM. Outré d'une telle conduite, je m'empressai de verser un laxatif puissant dans sa flûte à Champagne, afin de voir l'intrus vider les lieux pour en remplir d'autres plus à son image (je ne pouvais décemment pas l'aborder de front, c'eût été un accroc indiscutable à la bienséance du moment). J'appris le surlendemain que l'infâme avait poussé le vice jusqu'à affirmer, afin qu'on le plaignît, être en traitement de chimiothérapie depuis plusieurs semaines, d'où cette calvitie. Et tout le monde le croyait ! Quelle crédulité, vraiment.

Ah non mais où va l'monde, j'vous jure !

finipe, 04h53 :: :: :: [6 constatations éclairées]