Le lion & le rat (Le Tref & l'Aucube)

J'en ai
vraiment
rat le cul...
Hips !
Burp...
De plus en plus, l'envie assassine joyeusement l'intelligence, de sorte que la perfidie s'enfuit en courant vers le néant de l'imagination
Phosocle ::
Le lion & le rat (Le Tref & l'Aucube)

1er Février 2012 ::

« Chroniques de 2005 - 1ère partie »

:: Paparatzi

En ce 1er du mois le plus court d'une année bissextile, ce dont tout le monde se fout même si ça n'arrive que tous les 4 ans, l'heure est venue de lancer la grande rétrospective de toutes les chroniques non encore rééditées depuis le décès prématuré de feu mon blog dont il ne faut pas prononcer le nom.
Vous me direz, c'est habituellement en décembre et en janvier que la télévision se lance dans de grandes rétrospectives annuelles, voire décennales ou séculaires, tant elle est en manque d'idées à cette période de congés pour nourrir les cerveaux malades de nos compatriotes en grande demande d'abrutissement médiatique.
Certes.
Mais d'une part, ici c'est pas la télé, vous en conviendrez.
Et d'autre part, un tel retour aux sources se prépare, ne serait-ce que techniquement... Il n'est pas si simple d'accéder à toutes les archives, quand bien même elles se trouvent toutes sur le même ordinateur. Enfin pour moi, ce n'est pas si simple.

La consternation que m'inspire régulièrement l'actualité, et que vous retrouverez toujours en filigranes, n'est pas d'aujourd'hui, et si je me souviens bien j'avais commencé à "chroniquer" dès le début des années 2000 sur l'éditorial du grand-père html de ce blog (intitulé Philosophic Mambo, ça nous rajeunit pô), mais à cette époque je ne gardais pas les éditos quand je les changeais (oui, j'étais encore modeste).
Ce n'est qu'en 2005 que j'ai commencé à les conserver, et cela coïncide précisément avec ce qu'on peut aujourd'hui considérer comme le début de "l'ère Sarkozy". Il n'était certes pas encore Président, mais il commençait déjà sérieusement à voler la vedette à notre Chirac national, dans son beau costume de Ministre de l'Intérieur, avec son karcher et son "pas seulement quand je me rase"...
D'ailleurs, vous y verrez un symbole ou pas, mais cette année 2005 débuta, en janvier, par la catastrophe naturelle la plus meurtrière que le monde ait connu depuis très longtemps, à savoir le tsunami dans l'Océan Indien.
Donc, pour boucler la boucle, cette réédition complète s'achèvera juste avant les présidentielles, ce qui me laisse trois mois.
Et ces 7 années, le "septennat Sarkozy", s'achèveront peut-être alors comme elles ont commencé, par une nouvelle catastrophe : le début d'un deuxième quinquennat.

Evidemment, si vous attendez de l'expertise journalistique et de l'analyse fine de la situation dans toute sa complexité, vous allez être déçus. Ce ne sont que des impressions jetées sur l'écran dans la chaleur de l'instant, sans prétention, mais sans concessions et sans complexes, et souvent avec une bonne dose de provoc et de vitriol, je préfère avertir, mais je ne sais pas faire autrement.




Ce billet fait partie d'un sujet qui en comporte deux :
1. Chroniques de 2005 - 1ère partie
2. Chroniques de 2005 - 2ème partie

Janvier : le bilan du tsunami en Asie du sud-est s'allonge chaque jour

Ah, trivialité de l'existence. Que nous sommes petits, misérables, insignifiants... Mère Nature, merci de nous le rappeler avec brio, surtout aux plus nantis d'entre nous, dans ton immense justice !
Sans vouloir être cynique, j'aurais quand même préféré un raz-de-marée sur le Texas...


S’il n’est pas de communion entre les hommes et vous, essayez d’être près des choses : elles ne vous abandonneront pas. Il y a encore des nuits, il y a encore des vents qui agitent les arbres et courent sur les pays. Dans le monde des choses et dans celui des bêtes, tout est plein d’événements auxquels vous pouvez prendre part.

Rainer Maria Rilke ("Lettres à un jeune poète")


Pour le coup, les misanthropes adeptes de la "Communion avec la Nature" n'ont pas dû être déçus de celle que la Nature leur a offerte ce jour-là !

Mai : le référendum sur la Constitution de l'Union Européenne

Je m'insurge contre ce référendum anti-écologique : 191 pages de charabia politico-juridique en petits caractères à (ne pas) lire avant d'aller voter... On dit souvent que les politiciens n'ont que dédain pour leurs administrés, moi je dirai plutôt qu'ils les surestiment !
Personnellement, j'hésite entre voter NON parce que l'an dernier je me suis fait flasher par l'un des radars automatiques de Sarkozy pour 6 pauvres petits km/h et que Sarkozy est pour le OUI, et voter OUI parce que Le Pen est pour le NON et qu'il est raciste, et que le racisme c'est mal.



Juillet : la longévité moyenne des français atteint 80 ans

C'est fait. L'espérance de vie du français moyen a franchi la barre (je n'ose dire fatidique) des 8 décennies. Ils l'ont dit au JT et s'ils l'ont dit au JT, c'est que c'est forcément vrai, non ?
Faut-il se féliciter de cette nouvelle victoire sur la mort et l'angoisse d'anéantissement ?...
Oui bien sûr, car c'est aussi une victoire pour :
- Le budget de la recherche contre la maladie d'Alzheimer
- Les débouchés professionnels dans les hospices et les maisons de retraite
- La CGT qui va descendre dans la rue pour à la fois sauver nos retraites, protester contre l'augmentation du temps de travail et celle des cotisations...


Ce que pourrait être le syndicalisme dans quelques années...


Ratrospective 2005

draleuq, 11h19 :: :: :: [5 interventions abstruses]

:: COMMENTAIRES

 draleuq , le 01/02/2012 à 11h54

En attendant que le félin webmaster mette un beau bouton bien visible sur le blog, sachez tout de même que vous pouvez d'ores et déjà rejoindre Le Lion et le Rat sur Facebook. C'est ici : [http]

 johnny cleg, le 02/02/2012 à 00h02

A quoi ça sert ? A faire comme tout le monde ? Si c'est ça, tu me déçois ...

 draleuq , le 02/02/2012 à 10h11

Eh oui que veux-tu, je suis très décevant comme garçon :-)
Plus sérieusement, j'ai prévu de m'en expliquer en détail dans un billet spécial qui viendra en même temps que le fameux bouton, mais en attendant, sache que :
1) Faire comme tout le monde, euh... ***se tord de rire*** Nan, pas vraiment. Je crois que je saurai jamais faire ça...
2) La devise du blog, c'est "histoire, misanthropie et zoologie participative"... Or, force est de constater que pour le côté participatif, c'est plutôt réduit à quelques personnes, d'où la bonne vieille blague "chers lecteurs (merci à vous deux)"... Alors qu'en réalité, et les stats le prouvent, de nombreux internautes suivent régulièrement nos conneries, mais ne commentent pas. D'où le choix de développer un petit avatar sur un réseau social où la fonction commentaire est beaucoup plus facile (je sais qu'ici c'est pourtant pas très difficile, mais il faut croire que c'est encore trop difficile pour beaucoup), car c'est précisément la principale fonction d'un réseau social.
3) Je ne suis pas de ces gens qui sont réfractaires par principe aux réseaux sociaux. Je trouve qu'au même titre que la télévision, que l'internet et que bien d'autres choses, c'est une très belle invention. Ce qui est moche, et souvent consternant, c'est l'usage qu'en font certaines personnes (et on en a déjà parlé ensemble... beuuurk...) L'homme est ainsi fait qu'il dévoie toutes les plus belles inventions. Mais bon, sur ce blog, il n'y a que des gentlemen, n'est-ce pas, et donc il en sera de même sur FB...

 Brath-z , le 02/02/2012 à 12h26

Oh, ben ça ! Je m'aperçois que j'avais déjà "aimé" cette page. D'ailleurs il ne faut pas dire "rejoindre" : ce n'est pas un groupe Facebook, c'est une page Facebook. A la limite, on peut dire "suivre", même s'il paraît qu'en fait c'est sur Twitter qu'on "suit" ou "follow". Mais techniquement, une page, ça s' "aime" ou se "like" (si, si, et j'en suis consterner).

En conclusion, je dirai que Le lion & le rat, c'est bien, mangez-en !

 johnny cleg, le 09/02/2012 à 20h51

Ma fille trouvait déjà, ces derniers temps, que nous étions des vieux cons ; mes nouvelles copines, au couvent qui m'héberge en ce moment, ont toutes quinze ans de moins que moi et m'appellent "maman" ; je dois me rendre à l'évidence, je suis larguée. Alors, pour faire chier tout le monde, et pour (me) prouver que je ne suis pas si ringarde, coincée, désuète voire défraîchie, je me risquerai donc très prochainement à appuyer, euh : je veux dire "cliquer" sur ledit bouton !!!

:: QUELQUE CHOSE À DIRE ?

Formulaire commentaire

Contact

  • Veuillez remplir tous les champs suivis d'un astérisque
  • N'oubliez pas l'antispam !