Le lion & le rat (Le Tref & l'Aucube)

On a souvent besoin d'un plus petit que soi
On s'en
fout
Paradoxalement, l'ignorance décroche amoureusement la morale, de sorte que la mort s'oublie, immobile depuis le bonheur du post-modernisme
Jean-Sol Partre ::
Le lion & le rat (Le Tref & l'Aucube)

10 Septembre 2011 ::

« Le handirecteur - 2ème partie »

:: Professorat

Ce billet fait partie d'un sujet qui en comporte deux :
1. Le handirecteur - 1ère partie
2. Le handirecteur - 2ème partie


L’esprit reposé, de retour d’une retraite riche en méditations aux fins fonds de la France profonde (pour la répétition disgracieuse, merci, je suis au courant, mais c’est pour en accentuer la profondeur), il est temps pour moi de tirer un bilan, en même temps qu’un trait définitif sur cette année scolaire achevée dans la douleur.

Une catastrophe annoncée

J’avais laissé entendre que le billet fort opportunément appelé « Le handirecteur - 1ère partie » (toutes mes excuses encore pour ce titre en forme de calembour miteux) aurait probablement une suite.
Hélas, mon pressentiment était bien fondé, comme on pouvait s’y attendre.
Nous y voilà donc.

Durant cet interminable mois de juin, j’ai encore misérablement brillé par mon incurie notoire. Incurie, qui, fort heureusement, n’a incommodé que moi… A l’exception toutefois de mon excellente collègue, institutionnellement nommée « décharge »… J’ajouterai « publique », puisque j’ai décidé de faire dans l’école pas libre, malgré mon goût très prononcé pour la liberté comme chacun s’en est rendu compte.

La pauvre, pauvre décharge.
D’un côté, elle n’a jamais autant mérité son titre.
D’un autre côté, ce substantif poubellistique ne lui a jamais été aussi insultant.

Nul n’était besoin d’être devin pour appréhender le drame qui va vous être conté aujourd’hui.
Le mois de juin d’un prof de CM2, c’est dur.
Le mois de juin d’un directeur d’école, c’est très dur.
Le mois de juin d’un prof de CM2 cumulant les charges de directeur d’école, c’est très très dur.
Le mois de juin d’un prof de CM2 cumulant les charges de directeur d’école alors même qu’il est complètement à l’ouest, c’est d’une dureté que vous ne pouvez pas imaginer.

Mois de juin, mois des dossiers 6ème

Remplis, renseignés par le prof de CM2 (c’est moi). Passés ensuite pour être remplis, renseignés et signés par le directeur d’école (c’est encore moi).
Depuis toutes ces années, je suis rôdé, vous pensez bien. Alors quand mon anxieuse décharge m’a répété à plusieurs reprises dans les semaines précédant la date butoir : « faut ptet qu’on s’y prenne à l’avance », moi je lui ai répondu : « mais non, mais non, t’inquiète pas, y’a juste trois croix à mettre et une appréciation, c’est tout… »
Et elle insiste, l’impudente : « oui mais untel qui est prof en CM2 lui, il est en plein dedans là en ce moment, il passe ses soirées à remplir ses livrets »
Et moi, l’homme d’expérience : « mais non, pour les bulletins, on a encore trois semaines, t’inquiète pas. Untel il débute, mais dans quelques années tu verras, il stressera moins… »
Je ne me souviens plus exactement à la faveur de quoi j’ai découvert l’ampleur de ma connerie. Tout ce que je sais, c’est que c’était la veille de la date butoir. Et que c’était ce qu’on appelle vulgairement un « grand moment de solitude ».
Car les bulletins c’est une chose, mais il y a les livrets de cycle. Et les livrets de cycle, oui, effectivement, aussi loin que ma mémoire me revient, on les a toujours glissés dans les dossiers 6ème. 27 dossiers cartonnés de 4 pages à renseigner avec une appréciation de fin de cycle en bonne et due forme. Vous avez 24 heures. Bonne chance. Merde, juste au moment où mes insomnies commençaient à me foutre la paix. Je vais les regretter, là.

Pour se donner bonne conscience : il paraît que les trois quarts des écoles ne mettent jamais de livret de cycle dans les dossiers 6ème, parce que « de toute façon les profs de collège ne les lisent pas ». C’est sans doute vrai d’ailleurs, mais bon…

Mois de juin, mois des commandes de fournitures

Arrive la papeterie pour la rentrée prochaine, commandée fin mai. Heureusement, ça s’est bien modernisé tout ça. Tout par catalogue web sécurisé, copie de la commande par mail, y’a plus qu’à imprimer. On m’aurait dit ça y’a encore 5 ans, j’aurais pouffé de rire. Plus de tri à faire, ça arrive « colisé » classe par classe. Comme c’était le larbin de service dirlo qui devait se coltiner tout le tri et la vérification, c’est un progrès indéniable. Même à la régie du fournisseur, y’a du mieux : de moins en moins d’erreurs et d’oublis.
Lorsque j’ouvre mes petits cartons, hoquet d’horreur : environ 12 000 (à la louche) feuillets perforés de toutes les couleurs ont rapetissé au lavage transport. Enfin, ce que je veux dire, c’est que ce sont des 17x22 en lieu et place des 21x29,7. Et les 17x22, en dehors des cocottes en papier, je vois pas trop quoi en faire.
En d’autres temps plus cléments, du haut de mes certitudes d’homme responsable, j’aurais immédiatement conclu que le fournisseur avait commis une regrettable erreur qu’il se devait de corriger dans les délais les plus brefs.
Mais chat échaudé craint l’eau froide. Ayant été habitué depuis quelques mois à une fiabilité toute relative de ma part (c’est un euphémisme), je m’en allai aussitôt vérifier le fac-similé de la commande que j’avais imprimé, pour constater que mes craintes étaient encore une fois fondées : la boulette venait bien de moi.
Mais en toute chose malheur est bon : j’ai appris la modestie. Je suis passé des mails vindicatifs (hélas, les administrations ne comprennent souvent que cela) aux mails bredouillant de plates excuses sur un ton soumis et obséquieux.

Pour se donner bonne conscience : pfffff quels blaireaux à la régie, ils auraient quand même pu deviner qu’on n'utilise pas de feuilles 17x22 en CM2.
OK, c’est minable. Je recommence.
Ils se sont tellement gourés par le passé, c’est un peu à mon tour maintenant.
Comment, c’est toujours aussi minable ? Bon alors :
Ça arrive à tout le monde de se tromper. Ça, ça va ?


Mois de juin, mois des photocopies en cascade

Au mois de juin, il y a aussi des infos ultra méga urgentes à faire passer aux familles. Par acquis de conscience bien entendu, car on sait d’avance que les deux tiers d’entre elles ne les liront pas. 300 familles, même en serrant bien et en faisant 2 ou 3 mots par feuille, ça fait quand même la bagatelle de 100 à 150 photocopies.
Mais gain de temps oblige, le dirlo avisé que je suis a créé son répertoire de mots qui reviennent tous les ans à la même période. Pour gagner du temps, je reprends donc le même, reste plus qu’à changer les dates. Par exemple, 2 septembre 2006 devient 3 septembre 2007.
Mais quand on fait un copié collé pour mettre trois mots dans la même page par économie de papier, il faut modifier la date avant le copié collé… pas après. Et quand on se rend compte de sa boulette, il vaut mieux s’en rendre compte avant les 100 photocopies… pas après.

Pour se donner bonne conscience : de toute façon, ce ne sont pas des infos confidentielles, donc on pourra utiliser tous les verso comme papier brouillon. Et puis j’ai réussi à obtenir que toute l’école n’utilise que du papier recyclé, même pour la photocopieuse. Donc sur 300 ramettes, je rapporte bien plus à l’environnement que je ne lui coûte avec mes conneries.

Mois de juin, mois des sorties en car à la con

- DRRRRING…
- Grmbllgrrr qui m’appelle à cette heure là. (voix endormie) Allô ?
- Allô mon directeur adoré ? Dis, tu te souviens qu’on devait prendre le car à 8 h 15 ce matin pour aller à la répétition de chorale ?
- Hem, euh… (gloups)
- Bon, ben on part dans 5 minutes là. Alors rejoins-nous en voiture. Et perdu pour perdu, prends-toi un café hein.
- Hem, euh… merci.

Pour se donner bonne conscience : la répétition avait lieu dans une espèce de hangar immonde envahi par les pigeons et une gamine s’est fait chier dessus. Du coup, y’a que moi avec ma p’tite voiture qui pouvais aller acheter du Sopalin au magasin d’à côté. Si j’avais pas raté le bus, elle aurait dû garder sa fiente de pigeon sur elle toute la journée. Na !

Copyrat draleuq 2007


Je dédicace cet article à Johnny Cleg, alias Lindsay, alias je ne sais pas quel pseudo elle va bien pouvoir se trouver encore un de ces jours. Merci d'avoir secondé mon cerveau fatigué toutes ces années.

draleuq, 11h31 :: :: :: [5 constatations éclairées]

:: COMMENTAIRES

 Brath-z , le 10/09/2011 à 13h59

Et bien, décharge, ça m'a l'air d'un sacré sacerdoce !

 johnny cleg, le 16/09/2011 à 22h36

Tout dépend du dirlo. Pour être une bonne décharge, il faut :
- savoir effacer le tableau quand tu reprends la classe après lui SANS RALER ;
- savoir ne pas lui parler les jours de pluie PARCE QUE CA LE REND RONCHON ;
- savoir qu'il ne prend pas de sucre dans son café et qu'il n'aime pas les gâteaux au chocolat ;
- avoir l'air d'aimer l'histoire mais lui laisser l'enseigner PARCE QU'IL AIME CA LUI AUSSI ;
- accepter de faire des arts plastiques PARCE QU'IL N'Y CONNAIT RIEN mais ne pas lui dire que c'est pour ça ;
- le réveiller de temps en temps au téléphone pour qu'il n'oublie pas le sopalin ;
- avoir une bonne contraception parce qu'elles se retrouvent toutes enceintes MEME S'IL N'Y EST POUR RIEN ;
- avoir un sacré sens de l'humour parce que tu es la seule qui n'a pas été enceinte en bossant avec lui ;
- accepter de partir en classe de neige avec lui toute une semaine ET RETENIR TES RIRES MOQUEURS QUAND IL S'ESSAIE AU SKI DE FOND ;
- avoir des biscottos PARCE QUE CA PEUT TOUJOURS SERVIR ;
- apprécier.

 draleuq , le 16/09/2011 à 23h29

DU CAFE SANS SUCRE, MOI ???? HERETIQUE !!!

 johnny cleg, le 17/09/2011 à 19h18

Voilà qui prouve que "décharge" ne signifie pas "boniche". Je ne t'ai en effet jamais servi de café !...
L'inverse, par contre, s'est déjà produit ... Il faut savoir les mater, les dirlos !

 Brath-z , le 20/09/2011 à 20h39

A sa décharge, il a l'air moins catastrophique que du temps de ce message.

(oui, bon, d'accord, ce jeu de mot est nul, mais ça va faire plus d'une semaine que j'essaye de le placer, sans succès)

:: QUELQUE CHOSE À DIRE ?

Formulaire commentaire

Contact

  • Veuillez remplir tous les champs suivis d'un astérisque
  • N'oubliez pas l'antispam !