Le lion & le rat (Le Tref & l'Aucube)

Je vais te
ratiboiser
la colline !
Eh
ouais
Ces temps-ci, l'envie escalade horizontalement l'art, de sorte que la sagesse se délite, se précipitant vers le bonheur des sens
Phosocle ::
Le lion & le rat (Le Tref & l'Aucube)

20 Avril 2012 ::

« Scan-da-leux ! »

:: Paparatzi

Cela fait un bout de temps que sans savoir pourquoi ni comment (quoi que, en y réfléchissant…), je suis complètement coupé de nos chers médias, et voilà que depuis deux jours, peut-être mu par le mutisme de mon blog, je me dis qu’il faut à tout prix que je m’informe.

Edifiante est l’actualité encore une fois…

Le premier titre d’hier soir, déjà, commençait par une foule de péjosuperlatifs : « écœurant », « consternant », et j’en passe et des meilleurs, de ces adjectifs que l’on n’emploie même pas à la télé pour qualifier quelqu’un qui a violé une gamine avant de la découper en morceaux (ou après, d'ailleurs).
Alors quel était cet attentat ignoble, cet odieux crime contre l’humanité qui justifiait brutalement ces gros titres et tout ce fiel journaleux ?

Des malfrats ont cambriolé les Restos du Cœur en Loire-Atlantique et ont volé 300 jouets neufs.

Rendez-vous compte ! ILS ont VOLE 300 JOUETS NEUFS destinés aux ENFANTS PAUVRES !

Voici un commentaire d’internaute pris au hasard sur le site de Libération, pour montrer combien grande est l'indignation du français moyen : « Au lieu de dérober des jouets pour des enfants dont les parents ont de véritables difficultés, vous feriez mieux de voler aux riches pour amener votre butin aux restaurants du cœur.
Un mot pour vous décrire "MONGOLIEN" et encore les mongoliens ont plus de cerveaux que vous. »

Et c’est signé « Pignon ». Diable, dans quel film ai-je déjà entendu ce nom-là ? C’est terrible, les trous de mémoire.
Merci donc, Pignon, pour cette contribution à la valeur à la fois morale et scientifique, puisqu’elle nous permet en plus d’apprendre que les mongoliens ont plusieurs cerveaux, ce qui va sans doute révolutionner la recherche !

Au risque d’être quelque peu à contre-courant, mon cher Pignon, je prétends pour ma part que de toute façon tout se chourre de nos jours, y compris les tuyaux de cuivre sur les chantiers, les organes des clochards ou des gens du tiers-monde, et que je suis pour ma part bien en peine de trouver un vol de jouets de Noël (fût-il pour les enfants pauvres) plus choquant que le vol à l’arraché du sac d’une octogénaire, le vol avec effraction d’une voiture qu’un jeunot a économisé des années pour s’acheter, ou le cambriolage de la télé, du PC, de la chaîne hi-fi et de tout ce qui peut avoir une quelconque valeur dans l’appartement d’un couple de smicards.

Je pousserai même le vice jusqu’à dire que nous avons affaire à d’authentiques philanthropes ! Car que voit-on ? Dès que le cambriolage a été connu, un véritable afflux de dons en jouets et en argent est arrivé aussitôt des particuliers, mais aussi des entreprises comme Joué Club (1000 jouets neufs, soit trois fois plus que le nombre de jouets volés) ou le FC Nantes (100 maillots neufs, même si c’est trop des nuls, vas y !)…

Bref, suite à ce fait divers, les Restos du Cœur atteints dans leur chair n’auront probablement jamais eu autant de jouets à distribuer à ces braves enfants pauvres.

Il y a de quoi faire des émules, et susciter des vocations, surtout à l’heure où le gouvernement encourage l’auto-entreprise, et où le service aux personnes est LE grand débouché professionnel de demain.

Du coup, je commence à bosser sur ma comm pour créer mon entreprise, et justement je voulais vous soumettre l’affiche de ma première campagne publicitaire pour savoir ce que vous en pensiez :



Copyrat draleuq janvier 2010

draleuq, 23h54 :: :: :: [0 pensée profonde]

:: QUELQUE CHOSE À DIRE ?

Formulaire commentaire

Contact

  • Veuillez remplir tous les champs suivis d'un astérisque
  • N'oubliez pas l'antispam !