Le lion & le rat (Le Tref & l'Aucube)

Patience et longueur de temps
Dans ton cul
Malheureusement, l'esprit dévore affreusement le respect. C'est pourquoi la piété filiale s'échappe en évitant le futur de l'individualisme
Thal l'errant ::
Le lion & le rat (Le Tref & l'Aucube)

25 Septembre 2012 ::

« Oh welcome tou di Hotel Nimportequoi ! »

:: Baratin

Mais que peut-il bien se cacher une fois de plus derrière ce titre racoleur avec des vrais morceaux de The Eagles dedans ?

D’habitude, très sincèrement, ce n’est pas plus d’une fois tous les six mois que je suis suffisamment à la fois désoeuvré et en mal de reconnaissance pour vérifier sur Google si on parle de Le Lion & le Rat dans les derniers sites à la mode tels que le blog de C Jerome ou celui d’Elie Kakou…
Alors que là, je ne sais pas ce qui s’est passé, mais mon instinct, à peine une semaine après l’épisode de « l’Univers des Experts », m’a commandé de retenter ma chance en quelque sorte. Après tout, c’était aussi le jour de la cagnotte historique de 130 millions à Euromillion !

Et je n’ai pas été déçu, encore une fois, car cela m’a permis d’apprendre non sans un certain ébahissement que j’étais propriétaire d’un Hôtel, l’Hôtel trefaucube, référencé dans une sorte d’espèce de moteur de recherche pour hôtels, motels et B & B, intitulé fort intelligemment : "hotels & hotels"

Où est cet hôtel, me direz-vous ? Eh bien je vais vous le dire, il se trouve à Parlan, dans le Cantal. Il est vrai que je n’ai fait, l’an passé et encore récemment, que vanter les mérites du Cantal, mais j’étais loin de me douter que l’on m’y ferait conséquemment don d’un hôtel !

Bon, ne pavoisons pas trop vite : de toute évidence, il y a quelques travaux et aménagements à faire si l’on veut y attirer le touriste. En effet, la fiche technique précise qu’il n’y a ni numéro de téléphone, ni numéro de fax, ce qui risque d’être ennuyeux pour les réservations. Il n’y a pas non plus de climatisation, ni de « frigobar », ni de télé, ni de hi-fi. Ce léger manque de confort explique sans doute pourquoi mon modeste hôtel n’a recueilli pour le moment qu’une seule étoile ! Autre petit souci de communication commerciale, aucun prix n’est indiqué, ni en dollar ni en euro. Hum, il va falloir que je remédie à ça.

Il faut aussi que je change la description, elle n’est pas très alléchante :

Desc : vous vous ferez chier comme des rats morts, mais arrêtez-vous prendre une petite chambre d’hôtel… Umanitairement parlan je veut dire, c’ait pas normal de laisser vivre quelquin avec le hérémie…

J’ai mis, sur les mots clefs détectés par le merveilleux robot de ce si merveilleux site, les liens vers les articles correspondants.
Voilà donc la preuve irréfutable que les robots des sites internet sont de plus en plus performants : maintenant ils peuvent aller pêcher une connerie dans un article de ton blog, aller en pêcher une deuxième dans un autre article de ton blog qui n’a rien à voir avec le premier, puis mettre tout ça dans un shaker pour créer de toutes pièces une troisième connerie littéralement imbattable sur l’échelle du n’importe quoi !

Mais ceci étant dit, si vous avez des doutes sur l’existence de mon hôtel, sachez que ce merveilleux site a été jusqu’à en publier des photos, dont j’ignore totalement la provenance, tout ce que je peux vous dire c’est qu’elles ne viennent pas de mon blog :



Les voici, rien que pour vos yeux ! C’est bath, non ? Dommage que ce soit dans le Cantal ! Y’a pas un blaireau qui veut y aller dans le Cantal, comment je vais faire marcher mon affaire, moi ?
J’aurais préféré un château hanté en Ecosse, c’est plus tendance.
Tenez d’ailleurs, connaissez-vous ce proverbe écossais :
« En Ecosse, il ne pleut pas toujours. Quelquefois, il neige. »
Et par extension : « Sur internet, il n’y a pas que des conneries. Quelquefois, il y en a de très grosses. »

Sinon, je viens de me rappeler que C Jerome et Elie Kakou sont morts.

Chuis con, des fois…

Copyrat draleuq 2008

draleuq, 23h08 :: :: :: [0 pleurnicherie]

:: QUELQUE CHOSE À DIRE ?

Formulaire commentaire

Contact

  • Veuillez remplir tous les champs suivis d'un astérisque
  • N'oubliez pas l'antispam !