Le lion & le rat (Le Tref & l'Aucube)

Il faut essayer d'obliger tout le monde
Hips !
Burp...
Paradoxalement, l'Homme répand atrocement le règne animal, de sorte que l'Histoire se distingue en évitant l'enfer des sens
Sacrote ::
Le lion & le rat (Le Tref & l'Aucube)

6 Avril 2012 ::

« Sweet home O-Obama »

:: Paparatzi

If there is anyone out there who still doubts that America is a place where all things are possible, who still questions the power of our democracy, tonight is your answer.

Barack Obama


Je voulais quand même y aller de mon petit billet sur le nouveau président des Etats-Unis. Après tout, en son temps, ce brave George Walker Bush a eu également ce privilège. Bon, je vous concède que le ton risque de ne pas être le même…
Pour ceux qui se diraient que je retarde, qu’ils se souviennent que j’ai récemment fait une gazette de novembre en février, je pense que cela devrait amplement leur suffire comme réponse.

Alors qu’à certains endroits du monde, et notamment dans un petit pays hexagonal peuplé d’irréductibles Gaulois, quelques hurluberlus cherchent à imposer des symboles, comme par exemple la lettre de Guy Môquet lue par les lycéens, le parrainage des petits juifs morts par des élèves de CM2 (la pauvre Simone Weil a même failli en avaler son dentier), ou encore la Marseillaise à apprendre par cœur par les immigrés (si, si…), eh bien à d’autres endroits, les symboles s’imposent d’eux-mêmes.

L’autre jour, à la télé, ils parlaient du procès d’AZF à Toulouse et ils remontraient des images du cratère de l’explosion et des banlieues dévastées par la déflagration. Ma belle-mère passe devant juste à ce moment-là et dit :
- Qu’est qu’c’est qu’ça ? C’est dans un pays sous-développé, ça…
- Oui, belle-maman, effectivement. La France.

Oui, chers amis, ce pays de crétins congénitaux, de cow-boys incultes et de débiles profonds qu’est l’Amérique (du moins c’est l’image que nous en véhiculons régulièrement), vient d’élire un type à moitié blanc, à moitié Hawaïen et à moitié Kényan comme président. Ça fait beaucoup de moitiés, je vous le concède, mais tout de même !
Vous connaissez la différence entre un Américain et un yaourt ?
Le yaourt, au bout d’un certain temps, commence quand même à développer une certaine forme de culture.
Allez, avouez-le, vous l’avez déjà entendue, elle vous a fait rire ou sourire. Vous l’avez même peut-être déjà racontée. C’est mon cas, je le confesse.

Je suis misanthrope, c’est vrai. Un sale con, ça m’arrive fréquemment. Cynique, sans aucun doute. Pessimiste, c’est même mon deuxième prénom. Pas en général, vous voyez. Juste sur l’humanité. Euh, bon d’accord, c’est général, ça, justement.
N’empêche, je vous le dis sans ambages : l’élection de Barack Husein Obama à la présidence des USA, ce pays où des crétins encagoulés lynchaient les noirs il n’y a pas si longtemps, ce pays où les noirs devaient pisser dans d’autres toilettes, s’asseoir à l’arrière du bus, apprendre dans d’autres écoles, ce pays où Martin Luther King fut assassiné, ce pays où j’ai vu de mes yeux, en 1990, à Boston, un flic blanc virer un couple de noirs d’un banc public en leur disant que c’était pas un banc pour les noirs… cette élection donc, m’a donné une lueur d’espoir.
Pour un peu, on imaginerait presque Lyneard Skyneard, les papes du rock sudiste, chanter à tue-tête « Sweet Home O-Obama » en brandissant un drapeau confédéré avec le portrait de Barack dessus.
Bon, j’exagère peut-être un peu…

Mais on a beau jeu de dire que tel ou tel pourcentage des Américains pense qu’Obama est musulman, ou qu’il est le diable en personne.
N’EMPECHE, ILS L’ONT ELU !

Enfin comme chacun sait, c’est parce que Ségolène Royal l’a aidé dans sa campagne, hu hu hu.

Je ne développe certes pas ici une opinion particulièrement originale, car selon les sondages 90% des français étaient pour Obama. La quasi-totalité des députés UMP eux-mêmes, tous les pontes du gouvernement et Niko en tête étaient contents qu’il ait gagné, ce qui n’illustre que trop que cette victoire est celle de la droite contre l’extrême-droite. C’est vrai que ce qu’on appelle centriste ici, là-bas ils appelleraient ça communiste. C’est vrai que « socialiste » là-bas, c’est une insulte. Remarquez, je me demande si ça ne va pas finir comme ça en France aussi !



Copyrat draleuq 2009

draleuq, 22h46 :: :: :: [0 soupir de satisfaction]

:: QUELQUE CHOSE À DIRE ?

Formulaire commentaire

Contact

  • Veuillez remplir tous les champs suivis d'un astérisque
  • N'oubliez pas l'antispam !