Le lion & le rat (Le Tref & l'Aucube)

Je vais te
ratiboiser
la colline !
Ça c'est
balot...
De temps en temps, Dieu répudie joyeusement la religion. Ce faisant, l'amour se distingue en rampant depuis l'au-delà du rationalisme
Phosocle ::
Le lion & le rat (Le Tref & l'Aucube)

25 Avril 2012 ::

« Les suisses idées »

:: Paparatzi

Cette chronique et les deux qui suivent étaient quasi prêtes à être publiées au moment du suicide de mon blog précédent fin 2009 (d'où le titre... ce n'est pas -seulement- un jeu de mot pourri, c'est aussi un clin d'oeil !). Du coup, je les revisite un peu au passage en les enrichissant éventuellement de faits plus récents, d'où le "2010-2012". Après cette information primordiale, entrons dans le vif du sujet.

Les Suisses se sont encore rendus aux urnes pour un référendum. C’est un sport national chez nos voisins. On leur posait plusieurs questions parmi lesquelles :
- Faut-il interdire la construction de nouveaux minarets sur le territoire helvétique ?
- Faut-il continuer à vendre des armes à l’étranger ?
Et comme nos amis sont des gens très positifs, ils ont dit deux fois oui. Bon, c’est vrai que pour les minarets, ça équivalait à un non, puisque oui à l’interdiction, c’est non. Donc oui à la vente d’armes et non aux minarets.

Naturellement, ce résultat sans équivoque n’a pas manqué de provoquer commentaires et tollés en Suisse comme à l’étranger, et nous les frenchies n’en avons pas été avares. Le monde musulman lui aussi est très choqué. Aux dernières nouvelles, il envisage les représailles suivantes :
- Embargo sur le chocolat suisse à Noël pour la rupture de jeûne du Ramadhan de l’an prochain, insh'Allah.
- L’emmental suisse perdrait le statut d’halal et deviendrait haram, insh'Allah.
- Remplacement des petits suisses par des yaourts bulgares, insh'Allah.
- Boycott des banques suisses par les princes saoudiens (faut ptêt pas déconner non plus, hein !)

De notre côté de la frontière, certains s’amusent qu’au moment même où les Suisses interdisent la construction de nouveaux minarets, leur gouvernement protège un minaret comme monument historique : celui de Serrières, le plus ancien du pays, construit par le fondateur de la Chocolaterie Suchard en 1865. Ah ah, oui, quelle ironie effectivement, un minaret rococo dû à la folie des grandeurs d’un chocolatier du XIXème siècle, c’est vrai que ça a une grande valeur religieuse et qu’il y a de quoi bien se fendre la gueule ! Je vous jure que pour certains internautes, c’était pourtant la meilleure de l’année.


A gauche : le minaret Suchard de Serrières
A droite : le "miniminaret et son minimam", initiative d'une imprimerie suisse que chacun pouvait plier, construire, et poser sur sa fenêtre en signe de protestation contre le résultat de ce référendum inique.


Certains fustigent le peu de moralité du peuple suisse : non aux minarets chez eux, mais d’accord pour vendre des armes à ceux qui construisent des minarets ailleurs…
D’autres félicitent au contraire les suisses de dire tout haut ce que les français pensent tout bas, et beaucoup envient aux suisses cette possibilité qu’ils ont de se prononcer sur tout par référendum. Eh oui, le Peuple de France est jaloux, il aurait tant voulu refuser par référendum l’abolition de la peine de mort en 1981 !

Pourtant, on ne devrait pas envier la démocratie suisse.
Nous n’avons peut-être pas le référendum, mais nous avons mieux que cela : nous, nous avons LE DEBAT.
Tenez, par exemple, moi, en tant qu’éminent directeur d’école, j’ai été invité au débat sur l’identité nationale, pardon, sur l'Identité Nationaaaaale. Si si, j’ai reçu une invitation écrite en bonne et due forme, signé de la main du Préfet himself. Bon, c’est vrai que la lettre est arrivée un jour après le débat, mais l’intention était là.
C’est bien ce que je vous disais : nous en France on ne se prononce pas, on débat.


Depuis cet évènement, a été également votée en France une loi interdisant de circuler sur la voie publique avec le visage masqué ou voilé, ce qui a bien sûr été tout de suite interprété par certains musulmans comme une agression contre leur religion, mais pas seulement ! Il y en a aussi - j'en connais - parmi les non musulmans, qui ont été scandalisés par cette loi inique portant atteinte aux libertés individuelles. Pour ceux-là, une seule solution, la BURQA POUR CHIEN. La Burqa pour Chien, Mesdames et Messieurs, vous est proposée à un prix très modique (cartes bleues acceptées) par la SARL Freedom For All. Cette idée de génie vous permet de protester contre l'interdiction du port de la Burqa tout en restant dans la légalité ! Alors, amis de la liberté de culte et de la liberté individuelle, n'hésitez plus, exprimez votre colère sans risque, grâce à la BURQA POUR CHIEN !

Copyrat draleuq 2010-2012, inédit

draleuq, 09h21 :: :: :: [0 vilénie]

:: QUELQUE CHOSE À DIRE ?

Formulaire commentaire

Contact

  • Veuillez remplir tous les champs suivis d'un astérisque
  • N'oubliez pas l'antispam !