Le lion & le rat (Le Tref & l'Aucube)

Je vais te
ratiboiser
la colline !
Non mais
quel con !
Parfois, la Femme dévore inévitablement l'intelligence. Ainsi, la vie s'évade, se précipitant vers le futur de l'imagination
Ploton ::
Le lion & le rat (Le Tref & l'Aucube)

15 Septembre 2006 ::

« L'émoi des mots »

:: En vrac

Il y a des mots que j'aime. Je prends un plaisir sans cesse renouvelé à les employer, les écrire, les dire. Je ne sais pas pourquoi, ils ont une sonorité qui me plaît, souvent un petit côté exotique, rare, précieux ou vieilli qui me procure à leur contact une jouissance que je n'ai pas avec des mots comme "bateau", "table" ou "cégétiste".

En voici donc une petite liste péremptoire (tiens, bah... celui-là, je l'aime bien déjà) et certainement pas exhaustive :

  • Piriforme : en forme de poire.

  • Barguigner : avoir du mal à prendre parti, ne pas se décider.

  • Atermoyer : un peu comme "barguigner", il s'agit de retarder une échéance.

  • Ecoinçon : il s'agit de l'encoignure d'une fenêtre ou d'une porte. J'adore !

  • Fuligineux : de la couleur de la suie. "Des ailes fuligineuses" est agréablement utilisé pour décrire les ailes d'une chauve-souris.

  • Seoir / Messeoir : être / n'être pas convenable. Ce verbe ne me messied pas le moins du monde.

  • Hélicoïdal : en forme d'hélice.

  • Ecornifler : se procurer un peu d'argent ou un bon repas au détriment d'autrui. Le spécialiste de l'écorniflage est un écornifleur.

  • Icosaèdre : polyèdre à 20 faces... Je ne sais pas pourquoi, je l'ai toujours retenu celui-là.

  • Logorrhée : flot de paroles désordonnées. Evoque volontiers une métaphore aux désordres intestinaux.

  • A brûle pourpoint : expression signifiant peu ou prou "sans préparatif", au débotté. Provient de l'image de l'arme à feu tirant à bout portant contre un vêtement typique de l'Ancien Régime, le pourpoint.

  • Périhélie : c'est le point de l'orbite d'une planète au moment où elle est le plus près du soleil.

  • Palimpseste : manuscrit dont on a fait disparaître l'écriture, pour y réécrire par la suite. Il sonne vraiment bien ce mot...

  • Controversiste : celui qui, en matière de religion, traite de controverse. « Vous faites quoi dans la vie ? » - « Je suis controversiste. ». Trop classe !

  • Cinabre : minéral à base de mercure, de couleur rouge. C'est très utilisé en médecine chinoise il me semble, et les empereurs chinois d'autrefois en prenaient, pensant que ça aidait à atteindre l'immortalité (cf. empereur Qin Shi Huang Di). Cinabre, cinabre, cinabre... Vraiment la grande classe, ce mot !

  • Sinople : il m'est venu du précédent, tiens... C'est la couleur verte en héraldique, et c'est un mot superbe.

  • Apocryphe : les textes apocryphes des Evangiles sont ceux n'ayant pas été reconnus comme "officiels" par l'Eglise.

  • Godelureau : jeune homme sans expérience, flatteur et galant.

  • Gourgandine : avec le précédent, un de mes favoris ! Une gourgandine est une femme de mauvaise vie. C'est quand même plus classe de s'exclamer « Maudite gourgandine ! », plutôt que « Poufiasse ! ». Quoique, j'aime assez "poufiasse" aussi...

Bon, je m'arrête là, parce que je pourrais y passer des heures. Mais si vous aussi vous avez des mots qui vous plaisent, que vous vous délectez à écrire ou à prononcer, que vous regrettez de voir tomber dans l'oubli, alors partagez-les :)

finipe, 01h02 :: :: :: [3 déclarations infondées]