Le lion & le rat (Le Tref & l'Aucube)

J'en ai
vraiment
rat le cul...
Eh
ouais
Tant bien que mal, l'Homme répand doucement son destin, tant et si bien que la piété filiale s'évade, se précipitant vers le néant de l'existence
La Piscine ::
Le lion & le rat (Le Tref & l'Aucube)

25 Septembre 2012 ::

« Oh welcome tou di Hotel Nimportequoi ! »

:: Baratin

Mais que peut-il bien se cacher une fois de plus derrière ce titre racoleur avec des vrais morceaux de The Eagles dedans ?

D’habitude, très sincèrement, ce n’est pas plus d’une fois tous les six mois que je suis suffisamment à la fois désoeuvré et en mal de reconnaissance pour vérifier sur Google si on parle de Le Lion & le Rat dans les derniers sites à la mode tels que le blog de C Jerome ou celui d’Elie Kakou…
Alors que là, je ne sais pas ce qui s’est passé, mais mon instinct, à peine une semaine après l’épisode de « l’Univers des Experts », m’a commandé de retenter ma chance en quelque sorte. Après tout, c’était aussi le jour de la cagnotte historique de 130 millions à Euromillion !

Et je n’ai pas été déçu, encore une fois, car cela m’a permis d’apprendre non sans un certain ébahissement que j’étais propriétaire d’un Hôtel, l’Hôtel trefaucube, référencé dans une sorte d’espèce de moteur de recherche pour hôtels, motels et B & B, intitulé fort intelligemment : "hotels & hotels"

Où est cet hôtel, me direz-vous ? Eh bien je vais vous le dire, il se trouve à Parlan, dans le Cantal. Il est vrai que je n’ai fait, l’an passé et encore récemment, que vanter les mérites du Cantal, mais j’étais loin de me douter que l’on m’y ferait conséquemment don d’un hôtel !

Bon, ne pavoisons pas trop vite : de toute évidence, il y a quelques travaux et aménagements à faire si l’on veut y attirer le touriste. En effet, la fiche technique précise qu’il n’y a ni numéro de téléphone, ni numéro de fax, ce qui risque d’être ennuyeux pour les réservations. Il n’y a pas non plus de climatisation, ni de « frigobar », ni de télé, ni de hi-fi. Ce léger manque de confort explique sans doute pourquoi mon modeste hôtel n’a recueilli pour le moment qu’une seule étoile ! Autre petit souci de communication commerciale, aucun prix n’est indiqué, ni en dollar ni en euro. Hum, il va falloir que je remédie à ça.

Il faut aussi que je change la description, elle n’est pas très alléchante :

Desc : vous vous ferez chier comme des rats morts, mais arrêtez-vous prendre une petite chambre d’hôtel… Umanitairement parlan je veut dire, c’ait pas normal de laisser vivre quelquin avec le hérémie…

J’ai mis, sur les mots clefs détectés par le merveilleux robot de ce si merveilleux site, les liens vers les articles correspondants.
Voilà donc la preuve irréfutable que les robots des sites internet sont de plus en plus performants : maintenant ils peuvent aller pêcher une connerie dans un article de ton blog, aller en pêcher une deuxième dans un autre article de ton blog qui n’a rien à voir avec le premier, puis mettre tout ça dans un shaker pour créer de toutes pièces une troisième connerie littéralement imbattable sur l’échelle du n’importe quoi !

Mais ceci étant dit, si vous avez des doutes sur l’existence de mon hôtel, sachez que ce merveilleux site a été jusqu’à en publier des photos, dont j’ignore totalement la provenance, tout ce que je peux vous dire c’est qu’elles ne viennent pas de mon blog :



Les voici, rien que pour vos yeux ! C’est bath, non ? Dommage que ce soit dans le Cantal ! Y’a pas un blaireau qui veut y aller dans le Cantal, comment je vais faire marcher mon affaire, moi ?
J’aurais préféré un château hanté en Ecosse, c’est plus tendance.
Tenez d’ailleurs, connaissez-vous ce proverbe écossais :
« En Ecosse, il ne pleut pas toujours. Quelquefois, il neige. »
Et par extension : « Sur internet, il n’y a pas que des conneries. Quelquefois, il y en a de très grosses. »

Sinon, je viens de me rappeler que C Jerome et Elie Kakou sont morts.

Chuis con, des fois…

Copyrat draleuq 2008

draleuq, 23h08 :: :: :: [0 vilénie]

20 Septembre 2012 ::

« Expert mon cul ! »

:: Baratin

De temps à autre, lorsque l’oisiveté me rattrape et/ou que je suis en mal d’idées, je me surprends à entrer le nom de mon blog dans le moteur de recherche à la mode, histoire de voir si je suis dans les liens de tf1.fr, de m6.com, ou de voir si Bernard-Henri Lévy parle de mon blog sur le sien…

Blague à part, ce n’est pas pour cela que je le fais, mais plutôt dans l’espoir de trouver une idée de connerie à mettre dans un billet. Je pense que si l’un des malheurs ci-dessus arrivait, je serais aussitôt au courant par l’explosion de mon compteur de visites et l’augmentation exponentielle du nombre de commentaires que je n’aurais même plus le temps de lire tous, et j’en serais réduit à fermer les vannes !

Vous vous en doutez déjà, si je vous parle de cette petite recherche que j’effectue de temps à autre, c’est parce que cette fois, j’ai touché le jackpot, niark niark…
Loin, loin en dessous des premières réponses, mon attention a été attirée par le fait que « trefaucube », un mot pour le moins peu répandu, en tous cas beaucoup moins que « serpillière » ou « choucroute », figurait dans un site intitulé « L’Univers des Experts, Portail communautaire d’entraide spécialisée. » Ça claque, ça, non ?

Le vice chevillé au corps comme vous le savez, je cliquai très vite sur le lien en reniflant d’avance le truc vraiment, vraiment énorme. Je ne fus pas déçu, en effet…
J’atterris sur une page de ce fameux « Univers des Experts » où une dame posait une question que je vous reproduis textuellement :

« Pour la demande d'invaliditer 1 catégorie il mon fait un refus.quelque jour aprés je reçoi 1 courier me demandons de faire un dossier avec des qu'estionnaire a remplire.
est ce que pour un acord?
merçi par avance pour votre reponse »


L’histoire ne dit pas la nature exacte de l’infirmité de cette dame, en dehors de sa violente dyslexie que tout le monde aura remarquée. Il est en revanche facile de constater à quel point elle a bien besoin d'une réponse experte, et si possible simple à comprendre (les deux étant rarement réunis, je vous le concède).
Toujours est-il que le robot magique de notre très serviable « Univers des Experts » (du moins j’espère qu’il s’agit d’un robot) lui propose une liste de six sites web susceptibles de lui apporter une réponse d'expert à sa question.
C’est parmi ces six sites que figure mon blog, sous la forme suivante :

http://trefaucube.free.fr
Jest fait une demande de complaiments aux acédiques, ... je pourrait pas vivre a deux sure la penssion dinvaliditer de mon paire vue quil ... - lire la suite


J’ai reproduit le lien pour ceux qui ne connaîtraient pas ce post, ou qui ne s’en souviendraient plus et voudraient le relire, il suffit alors de cliquer sur « lire la suite », comme c’est le cas sur notre "Univers des Experts" (n’oubliez pas la majuscule à "Univers" et à "Experts", c’est très important !
Pour la petite histoire, il s’agit d’un délire qui singeait (en exagérant fortement le trait, il faut le dire) une demande d’emploi envoyée à l’ANPE par un quidam quart-mondiste. Ce délire était adressé à l’origine à une amie qui a la chance de bosser dans cette honorable agence. Elle m’avait d’ailleurs dit que ce qu’elle recevait était parfois « à peine moins pire que ça ».
Or, l’auteur imaginaire de ce délire né de mon esprit malade mentionne la pension d’invalidité de son père, disant qu’il a du mal à vivre à deux dessus (lui et sa mère atteinte d’un cancer généralisé, qui tarde à mourir cette emmerdeuse), et que comme son père est mort depuis deux ans, « ils » vont quand même un jour finir par s’en rendre compte…

Eh beh, si c’est pas de la réponse experte, ça, je sais pas ce que c’est !

Avec une communauté d’entraide spécialisée comme ça, on n’est pas dans la merde !

Ou alors, le robot de « l’Univers des Experts » est peut-être programmé pour se moquer des handicapés ?

Tssssssss, pô bien, ça !

Copyrat draleuq 2008


Quatre ans après l'écriture de cet entrefilet très révélateur, je trouve que c'est devenu de pire en pire. Le web est constellé d'annuaires et autres sites prétendant rassembler et comparer toutes les infos sur un même sujet. Ces sites polluent les moteurs de recherche, sont complètement bidon, prétendûment interactifs (c'est-à-dire que tout le monde peut donner son avis, mais que personne ne le fait, et pour cause : si tu veux donner ton avis sur un livre que t'as lu, un restau où t'es allé, un spectacle que t'as vu, il faudrait copier coller le même avis sur des centaines, voire des milliers de sites !) Les infos qu'ils donnent sont au mieux inexistantes ou insipides, au pire erronées, ou même complètement loufoques et sans aucun rapport avec le sujet recherché. Ne parlons même pas du fait que beaucoup d'adultes sont prêts à prendre tout cela pour argent comptant. Et dire que nos merveilleux programmes scolaires ont l'ambition de donner au jeune internaute un regard critique sur ce qu'il va pêcher sur le web. Laissez-moi rire ! Alors que plus de 50% des adultes et 90% des ados sont incapables de discerner le vrai du faux, que pourrait-il en être des enfants de 8 ans ?

draleuq, 23h27 :: :: :: [0 réflexion sagace]

8 Septembre 2012 ::

« Angoisse existentielle »

:: Les dérapages du rat


draleuq, 23h59 :: :: :: [0 cri de désespoir]